Image Image Image Image Image

La 3e édition du Festival Photo Nature de Gurcy-le-Chatel, samedi 12 et dimanche 13 mai, a confirmé la croissance de son succès.

Réparties dans plusieurs lieux du village, salle Marc Fromio, église et locaux attenant au SDIS, les photos de cerfs, de renards, de loups, d’ours, de rapaces diurnes et nocturnes, d’insectes, de fleurs, ont enchanté un public toujours plus nombreux.

Nadine Villiers, maire et photographe, passionnée par la prise de vue animalière, a transmis le virus de sa passion à son équipe municipale. Celle-ci s’est mobilisée pour l’aider à réaliser cette formidable exposition. Dès la première édition de cet événement, elle a été rejointe dans sa démarche, par Sandrine Sosinski, Conseillère départementale qui à son tour, a convaincu les responsables du tourisme inter-communautaire des Deux Morin, du Provinois et du Bassée Montois.

Des photos à couper le souffle : « Les insectes de nos campagnes » d’Yvette Clemençon », des « macro » d’insectes dont la taille est inférieure à celle des acariens, avec la série « World of Collemboles » de Corinne Boul, les « chevreuils » de pascal Gadtoy, « Cerf, le roi et fantôme » de Didier Bracard, l’invité d’honneur, les merveilleux clichés de d’Arnaud Nedaud « Rêves de nature ». Bien d’autres merveilles attendaient le public.

Cette année, Nadine Villiers avait passé le relais des renards à d’autres de ses confrères, pour se consacrer aux « chouettes et hiboux du Bassée Montois ».

Plusieurs associations et organismes présentaient leurs activités, pour expliquer l’intérêt de préserver la faune et la flore, en proposant des sorties naturalistes : la Réserve naturelle de la Bassée, l’association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS), Seine-et-Marne Environnement.

Les anecdotes concernant les temps d’affût pour capter l’image d’un ours, d’un loup, d’un cerf ou tout autre animal sont nombreuses, souvent amusantes mais parfois peuvent frôler le tragique. Pascal Gadroy a décidé de les réunir dans une BD de sa composition, pour laquelle il propose une souscription, mise en ligne sur son profil facebook ou sur son site internet : «  Au Nord d’Anchorage en Alaska, nous étions deux photographes à l’affût d’un accouplement de caribous quand un grand mâle nous a chargés. Par malchance, le trépied du confrère était immobilisé par la glace, la température avoisinant les moins 40 degrés. Celui-ci a été détérioré en l’arrachant dans la fuite. Une autre fois, ce fut la course pour se réfugier dans la voiture, devant une ourse qui chargeait pour protéger son ourson. Plus hilarant quand j’observais une hermine, à l’affût et allongé sur le sol, non loin d’une route, dans une attitude immobile qui inquiéta une automobiliste. Après avoir stoppé son véhicule, elle s’approcha de moi pour savoir si j’allais bien. Je lui fis signe que oui. Pour toute récompense de sa démarche altruiste, ses jambes étaient maculées de boue. Je suis sûr que l’hermine avait disparu en se tordant de rire. »

Il aurait fallu citer tous les photographes présents et leurs œuvres, mais cela aurait nécessité un ouvrage de plusieurs pages. Une suggestion intéressante pour l’avenir.

Encore un grand merci à la Mairie de Gurcy-le-Chatel et à l’association « Images et Biodiversité en Bassée Montois », en attendant de découvrir les futurs clichés des prochaines éditions de ce festival, en lui souhaitant une longue existence.

Informations complémentaires

Liens utiles

Salle Marc Fromion

Gurcy-le-Châtel

Localisation du projet 'UN RENDEZ-VOUS QUE LES NATURALISTES ET LES AMOUREUX DE LA PHOTO ANIMALIÈRE NE POUVAIENT PAS MANQUER'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.