Image Image Image Image Image

La gestion du réseau d’eau potable, prend une dimension intercommunale. Jehol, un hôtel d’entreprises pour favoriser le développement économique, créer des emplois locaux et répondre aux attentes médicales.

Ordre du jour

Parmi les points qui figuraient à l’ordre du jour du Conseil communautaire Bassée-Montois, lundi 24 septembre, à Bray-sur-Seine, celui concernant l’attribution du marché de travaux de sectorisation d’eau potable, retenait particulièrement l’attention des délégués communautaires.

La sectorisation

De quoi s’agit-il ? De la pose de débitmètres sur le réseau, afin de contrôler son rendement et de localiser les éventuelles pertes de charges, dues à des fuites.

Pourquoi ?

Roger Denormandie, président de l’Intercommunalité, expliquait : «  Le 1er janvier 2020, la compétence « Eau » deviendra intercommunale. Il est de l’intérêt de nos 42 communes de ne pas attendre au-delà de cette limite, afin de bénéficier de subventions pour améliorer et entretenir notre réseau de distribution. La sectorisation du réseau est un outil indispensable et représente une charge financière importante à gérer».

Effectivement, les subventions proposées par l’Agence de l’Eau Seine-Normandie (AESN), ne seront plus proposées au-delà de 2020, d’où l’importance d’une décision mûrement réfléchie mais sans délais.

La délibération en proposant l’attribution du marché de travaux, permettra de mutualiser les achats correspondant aux besoins en équipements, via un délégataire communément désigné.

Un travail titanesque

Cette reprise de compétence qui sera bientôt suivie par celle de l’assainissement, représente une mise en œuvre et une charge de travail considérables pour l’Intercommunalité. Celle-ci devra niveler le coût de la production d’eau pour ses 42 communes et homogénéiser son rendement, autant que faire se peut .

JEHOL

Les activités de l’Hôtel d’Entreprises JEHOL, située 1, rue des Augères à Donnemarie-Dontilly, partenaire de l’Intercommunalité, étaient présentées par son créateur et gérant, Frédéric Merle. Connecté à la fibre optique depuis quelques années, celui-ci propose du coworking en Télécentre, de la Télémédecine, de la formation en réseau et bien d’autres domaines qui devraient favoriser le développement économique du territoire Bassée-Montois.

Informations complémentaires

SALLE DES FÊTES DE BRAY-SUR-SEINE
rue du Tripot
77480 Bray-sur-Seine

Localisation du projet 'Sectorisation du réseau d’eau potable'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.