Image Image Image Image Image

« Par le petit bout de la lorgnette, on y voit bien mieux que par le grand bout . . . » chantaient en générique de leur émission télévisée du Petit Rapporteur, Jacques Martin et son équipe de joyeux chroniqueurs, le dimanche midi, durant les années 70.

C’est bien ce que faisait le public, venu nombreux au rendez-vous de la nuit des étoiles, sur le plateau de Mons-en-Montois, vendredi 3 et samedi 4 août, à la tombée de la nuit.

Cette fois-ci, la météo avait joué le jeu en favorisant l’observation. Chacun prenait plaisir à découvrir Mars, Jupiter et ses satellites nettement visibles, Saturne avec ses anneaux et bien d’autres corps célestes, à travers le petit bout de chaque lorgnette. Les astronomes de l’association Astro Bassée Montois, se tenaient à la disposition du public, avec leurs équipements d’observation astrale.

Comme toujours, ces derniers ont assuré un chaleureux accueil aux néophytes et aux curieux. Les constellations et les nébuleuses, étaient clairement repérées à l’aide de faisceaux Laser. Le ciel d’été révélait ses mystères devant un public médusé.

Les files d’attente s’organisaient auprès de chaque télescope, pour observer les merveilles de la voûte céleste. Le triangle d’été, formé par Deneb, Véga et Altaïr, à chacun de ses sommets, et circonscrit par les constellations du Cygne, de la Lyre et de l’Aigle, fidèle au rendez-vous, offrait un somptueux spectacle aux observateurs.

 

 

Informations complémentaires

Plateau de Mons-en-Montois

77520 Mons-en-Montois

Localisation du projet 'Par le petit bout de la lorgnette, à Mons-en-Montois'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.