Image Image Image Image Image

La voie d’accès à l’extension de l’école Jehan de Brie, portera le nom de Simone Veil. Une extension scolaire qui sera composée de béton chanvre. Création d’un EVS et d’un LAEP.

Fil rouge de la séance du Conseil municipal

Pour l’observateur, le fil rouge du Conseil municipal de Bray-sur-Seine qui se tenait mercredi 5 septembre, était la quasi-unanimité pour adopter l’ensemble des délibérations. Quelques abstentions de l’opposition, ont confirmé cette règle : l’ouverture d’un lieu d’accueil enfants-parents (LAEP), et la création d’un espace de vie sociale. Ces lieux concernant l’ensemble des habitants de l’Intercommunalité, la conseillère d’opposition Geneviève Jaqsont, tout en approuvant leur utilité, estimait cependant qu’ils relevaient davantage de la Communauté de communes, plutôt que du ressort de la municipalité de Bray-sur-Seine.

Rue Simone Veil

Le nom de Simone Veil, proposé par Jean-Claude Pruneau, maire-adjoint, pour baptiser la nouvelle voie d’accès à l’extension scolaire, a été adopté à l’unanimité.

Petit rappel historique pour les plus jeunes :

Simone Veil, née Jacob le 13 juillet 1927 à Nice, est décédée le 30 juin 2017 à Paris. Elle a été déportée à Auschwitz à l’âge de 16 ans, durant la Shoah, où elle perd son père, son frère et sa mère. Rescapée avec ses sœurs Madeleine et Denise, elles aussi déportées, elle épouse Antoine Veil en 1946.

Après des études de droit et de science politique, elle entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire. En 1974, elle est nommée ministre de la Santé par le président Valéry Giscard d’Estaing. Il la charge de faire adopter la loi dépénalisant le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), loi qui sera ensuite couramment désignée comme la « loi Veil ». Elle apparaît dès lors comme icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France.

Elle est la première personne à accéder à la présidence du Parlement européen, poste qu’elle occupera de 1979 à 1982.

De façon générale, elle est considérée comme l’une des promotrices de la réconciliation franco-allemande et de la construction européenne.

De 1993 à 1995, elle est ministre d’État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville, « numéro deux » du gouvernement Édouard Balladur, puis elle siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007, avant d’être élue à l’Académie française en 2008.

Sur décision du président Emmanuel Macron, elle fait son entrée au Panthéon avec son époux, le 1er juillet 2018.

Du béton de chanvre pour l’extension scolaire

L’extension de l’école Jehan de Brie sera composée de béton de chanvre. Cette technique est utilisée depuis la fin des années 80. Elle permet d’allier performances techniques ( thermiques, acoustiques, hygrothermiques, stabilité au feu) et qualité écologique. Pour soutenir cette filière d’avenir, le Conseil municipal a approuvé l’adhésion de la municipalité à l’association « Construire en chanvre ».

Espace de vie sociale (EVS) et lieu d’accueil enfants – parents (LAEP)

La municipalité se substitue à l’Intercommunalité pour la bonne cause :

Dans ses délibérations, Emmanuel Marcadet, Maire de bray-sur-Seine, précisait :

Les Caisses d’Allocations Familiales (CAF), peuvent soutenir des projets d’Espaces de Vie Sociale. Ceux-ci ont pour but de renforcer les liens sociaux et familiaux, les solidarités de voisinage, de coordonner les initiatives favorisant la vie collective et la responsabilisation des usagers. La création proposée, pourra s’appuyer sur les actions déjà mises en place au sein de la MSAP, Maison des Services au Public. Ce qui permettra ainsi la réalisation d’actions et de projets, menés par les habitants, en partenariat avec les associations locales et la municipalité.

Le Conseil a également accepté la proposition de labelliser le lieu d’accueil des jeunes enfants de 0 à 3 ans. Celui-ci est déjà connu sous le nom de « La P’tite Pause » et se situe au rez-de-chaussée de la MSAP. Il reçoit les enfants et leurs parents, deux matinées par mois. Stéphanie Lubrano, Maire-adjoint déclarait : « Il s’agit d’officialiser l’existence de ce lieu par une demande de labellisation, auprès des services de la CAF et du Conseil Départemental, en le transformant en LAEP. »

Informations complémentaires

Liens utiles

Mairie de Bray-sur-Seine
1, place du Général de Gaulle
77480 Bray-sur-Seine

Localisation du projet 'La rue Simone Veil donnera accès à l’extension scolaire Jehan de Brie, à Bray-sur-Seine'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.