Image Image Image Image Image

Comprendre le mécanisme des inondations, ainsi que la nécessité du maintien d’un niveau d’étiage des cours d’eau, pour mieux anticiper les risques qu’ils provoquent, tels étaient les thèmes de la conférence que se partageaient Magali Reghezza et Grégoire Isidore, jeudi 11 avril, dans la salle des fêtes de Bray-sur-Seine.

Forum de l’Eau

Cette conférence aux thèmes incontournables, notamment pour les habitants du Territoire Bassée-Montois, s’inscrivait dans le Forum de l’Eau qui se tient depuis le 9 avril, dans le gymnase intercommunal de Donnemarie-Dontilly, et s’achèvera le samedi 13.

Un tableau réaliste de la situation

Deux spécialistes, Magali Reghezza et Grégoire Isidore, menaient cette conférence avec force documents. Après avoir dressé un tableau réaliste de la situation, sans donner matière à aucune polémique, ils ont répondu aux questions pertinentes d’un auditoire captivé.

Un aveu

On ne connaît pas tout sur les crues et les problèmes d’étiage, ce qui est certain, c’est que nous ne sommes pas suffisamment armés pour faire face à une crue d’ampleur centennale, comme celle de 1910.

Magali Reghezza, Maître de conférences habilitée à diriger des recherches en géographie à l’Ecole Normale Supérieure (ENS), constatait :  » Les deux dernières crues de juin 2016 et janvier 2018, pour spectaculaires et désastreuses qu’elles furent, n’ont cependant pas atteint la cote de référence de 1910, c’est-à-dire 8,62 mètres à la station de mesure du quai d’Austerlitz à Paris. »

Les facteurs engendrés par notre par notre mode de vie

Ce constat amène à nous interroger, sur les facteurs de notre développement urbain et la chaîne interactive de nos besoins, liés au développement de notre civilisation occidentale et à son modernisme, depuis le début du siècle dernier.

Lacs Réservoirs et étiage

Grégoire Isidore, ingénieur d’EPTB Seine Grands Lacs, a pour sa part rappelé l’historique des lacs réservoirs et expliqué leur fonctionnement. Ses explications sur le phénomène d’étiage et ses conséquences, étaient parfaitement claires et correctement illustrées :  » Si le niveau de la Seine est trop bas, en contrepartie de celui trop élevé en période crues, l’agriculture en subit les conséquences et les circuits de refroidissement de la Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine ne peuvent plus fonctionner, mettant à l’arrêt sa production d’énergie. »


La conférence en séquences vidéo filmées

Cette conférence qui a eu le mérite de son objectivité, est reprise en quasi-totalité, dans les vidéos jointes à cet article. Elles constituent une référence, au même titre  que l’ouvrage « Crues de la Seine », disponible à « La Maison de la Presse » de Bray-sur-Seine.

Informations complémentaires

Liens utiles

SALLE DES FÊTES DE BRAY-SUR-SEINE
rue Jules Ferry
77480 Bray-sur-Seine

Localisation du projet 'INONDATIONS : QUELS RISQUES ? QUELLES SOLUTIONS ? Conférence de Bray-sur-Seine'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.