Image Image Image Image Image

Roger Denormandie, Maire de Montigny-Lencoup, inaugurait le Centre médical Renée Février, samedi 22 septembre.

Inauguration et hommage

Cette inauguration se voulait aussi un hommage rendu à la mémoire de Renée Février, juste parmi les justes. Le Conseil municipal de Montigny-Lencoup a décidé de donner son nom au Centre médical pluridisciplinaire.

Renée Février

René Février, habitante de Montigny-Lencoup pendant la seconde guerre mondiale, a fait partie de ces Français qui ont su dire non aux lois antisémites, en cachant une personne de confession judaïque.

En même temps que le centre médical, bâtisse conçue sur pilotis pour faire face aux inondations du ru de Sucy qui le borde, le public découvrait l’héroïsme discret et désintéressé de Renée Février.

Christian Jacob rappelait : « Il fallait beaucoup de courage pour oser prendre un tel risque, dans cette période sombre de notre histoire. »

Yad Vashem

La présence de Patrick Barone, représentant de Yad Vashem en France, rappelait que le nom de Renée Février, figurait sur le mémorial de Jérusalem. Successivement, Roger Denormandie, Patrick Barone, Sandrine Sosinski, Conseillère départementale et son binôme Olivier Lavenka, Laura Reynaud, sous-préfète et Christian Jacob, député ont rendu hommage à la mémoire de Renée Février, avant de laisser ses arrières petits-enfants, découvrir la plaque qui lui est désormais consacrée sur la façade Sud, du Centre médical pluridisciplinaire.

Inauguration du Centre médical pluridisciplinaire

Ce fut ensuite l’inauguration et la visite du Centre, après que le cordon tricolore ait été coupé, par les mêmes arrières petits-enfants. Les visiteurs ont pu découvrir des locaux clairs et accueillants, et rencontrer quelques praticiens présents.

 

 

 

Informations complémentaires

Liens utiles

Centre médical pluridisciplinaire
2, rue de Jussieu
77520 Montigny-Lencoup

Localisation du projet 'Inauguration du Centre médical Renée Février'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.