Image Image Image Image Image

Le mardi 20 et le mercredi 21 novembre, EDF et les pouvoirs publics, organisaient un exercice de sûreté nucléaire / sécurité civile, à la Centrale nucléaire de production d’électricité (CNPE) de Nogent-sur-Seine.

Objectif

L’objectif d’un tel exercice qui se reproduit tous les 5 ans au niveau national, est de tester le dispositif d’alerte et d’organisation de crise qui seraient déployés, afin d’assurer la protection de la population, dans l’hypothèse d’un accident nucléaire impliquant un rejet radioactif.

Scénario de l’exercice

Le 20 novembre, la Centrale simulait, à partir d’un scénario fictif, non connu des participants, un accident technique, survenu dans le circuit primaire de l’une des unités (circuit hydraulique hautement pressurisé en contact avec le réacteur), à 8 h du matin. Cet accident technique simulé, a mobilisé les dispositions prévues par le Plan d’Urgence Interne de la Centrale (PUI). Il aura permis de tester les chaînes de décisions et de communication des pouvoirs publics, dans le cadre d’un déclenchement fictif par le Préfet de l’Aube, du Plan Particulier d’Intervention (PPI).

Un entraînement de grande ampleur

Celui-ci s’est concrétisé selon deux axes pour les Aubois

  • La mise en œuvre de la sirène du PPI, pour inciter à se mettre l’abri, pour une courte durée.
  • La réalisation de mesures de radioactivité dans l’environnement, par les équipe spécialisées d’EDF, de l’IRS et des sapeurs-pompiers de l’Aube.


Poursuite du scénario le 21 novembre

Le 21 novembre, en s’inspirant du scénario de la veille, l’exercice a conduit le préfet de l’Aube à tester la mise en œuvre d’un certain nombre de dispositions prévues par le PPI, parmi lesquelles :

  • La mise en place de barrages routiers filtrants, par le groupement de Gendarmerie départemental de l’Aube, sur certains axes dans les environs de Nogent-sur-Seine.
  • La mise à l’abri des enfants dans un centre de loisirs sans hébergement de la commune de Nogent-sur-Seine.
  • La simulation d’évacuation d’une entreprise située en zone PPI.

Détection et  mesure de la radioactivité

Le degré de radioactivité ambiante est contrôlé en permanence par des capteurs situés dans le proche environnement de la Centrale. En  période d’alerte et tel fut le cas pour cette simulation, des camions EDF équipés de matériels de détection et de quantification, sillonnent un périmètre dans le proche environnement, pour dépister le moindre dépassement quantitatif de radioactivité, dépassant les normes naturelles admises (0.088 µSv/h)


Anticipation


Olivier Garrigues, directeur de la Centrale, précisait : « Notre principale stratégie repose avant tout sur des actions anticipées, pour permettre aux autorités de prendre des mesures de protection pour la population. »

Informations complémentaires

CENTRALE EDF DE NOGENT-SUR-SEINE

10400 Nogent-sur-Seine

Localisation du projet 'Exercice national de sûreté nucléaire à Nogent-sur-Seine'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.