Image Image Image Image Image

La Roseraie de Provins accueille les œuvres de Pierre François Mougin, peintre autodidacte, depuis le 25 juillet.

Pierre-François Mougin, né en 1962 et décédé en 2001, s’est inspiré de ses maîtres, Jackson Pollock, Nicolas de Staël, Mondrian et Modigliani.

C’est en parcourant les musées, du Louvre de Paris à la National Gallery de Londres qu’il s’est laissé séduire, et à son tour s’est mis à peindre.

En regardant ses œuvres qui sont un reflet de celles de ses maîtres, l’observateur est amené à comprendre la démarche de recherche de cet artiste.

Son talent n’est pas dans son originalité mais dans sa quête personnelle, pour découvrir celui de ses maîtres en répétant leurs gestes et en cherchant par ce biais, à communier avec eux. Il s’est efforcé à percer le secret intime, des pensées et des gestes qui les guidaient, pour se laisser guider à son tour.

Ses premiers pas avec des représentations naïves des personnages de Modigliani, dans sa période d’adolescence, l’ont amené peu à peu à une perfection personnelle.

C’est cette démarche qui fait tout l’intérêt de ses œuvres, celles-ci ne se voulant pas être de pâles copies, qu’il faut comprendre. Sinon, quel intérêt cela représenterait d’avoir un tableau, peint dans le style de, plutôt qu’une reproduction fidèle ? C’est avant tout cette démarche, traduite par des œuvres qui est intéressante.

L’exposition se tiendra jusqu’au 15 août prochain.

Informations complémentaires

Roseraie de Provins
11, rue des Prés
77160 Provins

Localisation du projet 'Des œuvres qui traduisent une quête artistique'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.