Image Image Image Image Image

L’Union des maires et présidents d’EPCI (Etablissement public de coopération intercommunale) de Seine-et-Marne, le Département, l’Etat et la CAF, confirment la création d’un GIP (Groupement d’intérêt public), pour accompagner les élus sur les problématiques, liées à l’accueil des gens du voyage.

La volonté de résoudre une problématique récurrente

A l’occasion du 57e Congrès des Maires et des Présidents d’EPCI, les quatre signataires de la  Charte de préfiguration de création d’un GIP, ont ainsi officialisé leur volonté de créer une instance représentative et légitime, pour  accompagner les maires et présidents d’EPCI, sur les problématiques des gens du voyage.

Un constat

Au-delà de la nécessité de la mise en conformité des collectivité, avec la finalisation du schéma départemental d’accueil des gens du voyage, prévoyant la création et la gestion d’aires de grands passages, les communes sont trop souvent démunies, face aux besoins existants et émergeants, posés par les venues et les installations inopportunes ou illicites.

Période estivale

Une fois encore, la période estivale a concentré une grande partie des déplacements des gens du voyage, provocant parfois de fortes tensions locales. Sur ce dernier point, le Président de l’UM77, Guy Geoffroy, a déclaré : « Nul doute que la création d’un GIP, garantira aux élus la fermeté de l’Etat, en cas d’occupation illégale ».

Un appui juridique et technique

Sans pour autant se substituer aux intercommunalités qui ont la compétence « Accueil gens du voyage », il a été rappelé, devant un auditoire de près de 500 élus que le GIP, sera bien une structure opérationnelle, au service des élus, notamment pour coordonner l’accueil des grands passages, prévenir les installations sauvages et constituer un appui juridique et technique, auprès des élus.

Actualité à Grisy-sur-Seine, ce dimanche 30 septembre

Une fois de plus le stade de la commune de Grisy-sur-Seine, a été investi de manière illicite, ce dimanche 30 septembre. Une fois de plus des branchements sauvages d’électricité ont été effectués. Une fois de plus Jean-Claude Jégoudez, Maire du village, se sent bien seul et impuissant face à cette situation, dans laquelle le rapport de force ne joue pas en sa faveur. Une fois de plus après avoir prévenu la préfecture, les Gendarmes se sont déplacés pour une négociation à l’amiable. Une fois de plus celle-ci s’est soldée par une date limite d’occupation des lieux. Une fois de plus la problématique reste posée dans son intégralité.

Question :

« Quels seront les outils efficaces proposés par un GIP ? juridiques, soit, mais encore ? »

Informations complémentaires

Liens utiles

STADE DE GRISY-SUR-SEINE

77480 Grisy-sur-Seine

Localisation du projet 'Création d’un GIP pour accompagner les élus face aux gens du voyage'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.