Image Image Image Image Image

Ce premier Conseil de l’année, pour l’Intercommunalité du Bassée-Montois, abordait la création d’un nouveau centre multi-accueil pour la petite enfance, présentait la clôture budgétaire de l’exercice 2018 et les orientations du prochain budget 2019.

Approbation du projet d’un nouveau centre multi-accueil

Ce Conseil du mardi 12 mars à Vimpelles, approuvait la projet de l’Association Mil’Mouch, la création d’un centre multi-accueil de 32 berceaux, à Bray-sur-Seine.

Le débat qui s’est engagé était exclusivement axé, sur le financement du projet. Les explications de Roger Denormandie, Président de l’Intercommunalité ont été parfaitement claires sur ce point : « Le rôle de la Communauté de communes sera limité à la subvention permettant le fonctionnement du Centre, à hauteur de 80 000 € par an. L’investissement sera assumé par l’association Mil’Mouch,  soutenue financièrement par un apport de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Apport qui complétera le crédit de 800 000 € demeurant à la charge de l’association, et pour lequel l’Intercommunalité ne se portera  pas caution.  »

Pour Jean-Claude Jégoudez, Maire de Grisy-sur-Seine, il s’agit d’une catastrophe : « Mil’Mouch était installée depuis 30 ans dans les locaux de la Mairie de Grisy-sur-Seine, pour nous c’était l’âme de notre village et nous ressentons son départ comme une catastrophe, même si je privilégie l’intérêt général de la Communauté de communes. »

Pour qui sonne le glas ?

Sans plagier Ernest Hemingway au-delà du titre de son célèbre roman, ce débat qui n’a abordé que l’aspect financier du projet, a mis de côté le  sort des Assistantes Maternelles.

Une fois de plus, celles-ci n’ont pas été mises dans la boucle des décisions. Parmi elles, celles qui avaient décidé de s’endetter pour ouvrir  une MAM ( Maison D’Assistantes Maternelles) ont purement et simplement abandonné leur projet. Les autres s’inquiètent sur leur avenir qui pourrait se concrétiser par la précarisation de leurs situations, avec du chômage partiel ou total à la clé.

Elles auraient cependant apprécier d’être consultées. Ce qui aurait permis d’entrevoir d’autres possibilités avec des opportunités de réemploi, notamment : Une crèche familiale, gérée par la municipalité, offrant une capacité d’accueil maximum de 120 enfants. Une structure qui aurait permis d’employer des Assitantes Maternelles, encadrées par un personnel diplômé.

Ou encore, la formule de crèche parentale, gérée par un collectif de parents, sous statut associatif : Une personne diplômée  assistée de parents de l’association, encadrant une équipe d’assistantes maternelles.

Le constat suivant s’impose : Les Assistantes Maternelles ont été placées au ban des discussions, lesquelles auront un impact inévitable et plus que probablement négatif,sur l’avenir de leur profession.

Orientations budgétaires

La clôture des comptes de gestion et administratif de l’exercice 2018 qui suivait, affichant une situation comptable parfaitement équilibrée, a rapidement été approuvée à l’unanimité.

Au niveau des orientations budgétaires, il est à noter le coût du PLUi (Plan Local d’Urbanisme intercommunal) dont le montant H.T. de 329 356  est partagé avec une subvention de l’Etat, à hauteur de 289 271 €, laissant 40 085 € à la charge de l’Intercommunalité. Il en allait ainsi pour les principaux postes, énumérés dans cette orientation, confirmant une bonne gestion des projets à venir.

Parmi ceux-ci, figurent des acquisitions de terrain, rue Eugène Pénancier à Bray-sur-Seine, dans le but d’agrandir la résidence de personnes âgées, « L’Étang Broda« , avec l(offre d’une dizaine de maisonnettes individuelles qui permettront de recevoir des couples.

L’ancien magasin ATAC recevra les Restaurants du Cœur et une salle de fitness.

L’ancien site des Restaurants du Coeur, sera détruit au bénéfice d’un accroissement de places de parking, notamment pour l’usage du nouveau siège de l’Intercommunalité et de la Maison de Santé réunis dans le futur immeuble du quai Saint-Nicolas de Bray-sur-Seine.

Informations complémentaires

Liens utiles

SALLE DES FÊTES DE VIMPELLES

77480 Vimpelles

Localisation du projet 'CONSEIL COMMUNAUTAIRE BASSE-MONTOIS :  ASSISTANTES MATERNELLES, ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.