Image Image Image Image Image

Le Conseil municipal de Bray-sur-Seine tenait séance, mercredi 20 mars, avec le minimum requis de 10 Conseillers présents sur 19, pour satisfaire aux exigences réglementaires d’un quorum de représentation des administrés.

Nouveau Centre multi-accueil pour la petite enfance

Emmanuel Marcadet, Maire de Bray-sur-Seine, rappelait que le projet de création d’un nouveau centre multi-accueil de 32 places, pour la petite enfance, avait été approuvé par le Conseil communautaire du 12 mars dernier. Ce projet est porté par l’association des Familles Rurales, représentée par Mil’Mouch sur le Territoire Bassée-Montois.

L’investissement financier que nécessite cette réalisation, sera à la charge de l’association, avec une participation de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales).

La Communauté de communes apportera sa contribution financière, au niveau exclusif de son fonctionnement, soit une subvention annuelle de 80 000 €. Celle-ci ne se portera pas caution de l’emprunt de 800 000 €, que devra contracter l’association Mil’Mouch.

En prenant connaissance de l’Ordre du jour du Conseil, le lecteur attentif aurait pu légitimement comprendre, et s’attendre, à voir traiter ce problème de cautionnement par la municipalité. Cet aspect ne fut pas abordé, du moins publiquement ( la commission financière qui précédait le Conseil, a retardé son ouverture de 20 minutes).

Emmanuel Marcadet expliquait seulement qu’une parcelle cadastrée AH502 de 1306 m2, située rue Simone Veil, sera cédée à l’association Mil’Mouch au tarif évalué à 50 € du m2,par le Service des Domaines, soit 65 300 € + 8 400 € de frais de raccordement et de viabilisation, totalisant un montant de 73 700 €.

La RPA de l’Etang Broda prolongé par un parc « Poly-Logis »de 10 habitations

Emmanuel Marcadet annonçait que 2 parcelles non cadastrées, situées rue Eugène Pénancier, seront transformées en poly-logis, entendre des maisonnettes dépendantes de la RPA (résidence de personnes âgées), permettant de recevoir des couples, les appartements de 35 m2 de la résidence, n’offrant pas cette possibilité d’accueil.

Les 2 parcelles d’espaces verts, Est et Ouest de part et d’autre de la rue, seront ainsi reconverties, au grand dam de plusieurs des riverains concernés.

La guinguette du camping

Un appel à concurrence a été émis pour reprendre cette gérance et faire revivre ce lieu agréable. Le bail de la guinguette prenait fin en juin 2018 et n’a pas été renouvelé.

Informations complémentaires

MAIRIE DE BRAY-SUR-SEINE
Place du Général de Gaulle
77480 Bray-sur-Seine

Localisation du projet 'CE QUE LE PUBLIC AURA RETENU DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRAY-SUR-SEINE'

Déposer un commentaire 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.